Université Privée de Fès: Ouverture du 8ème colloque « Eau, Recyclage et Valorisation des Déchets »

L’édition 2022 du Colloque international « Eau, Recyclage et Valorisation des Déchets (ERVD’8) » s’est ouverte, mercredi à l’’Université Privée de Fès (UPF) avec la participation d’académiciens, de chercheurs et des experts.

Initiée par le Groupe de Réflexion sur le Développement Durable (GRDD) et l’Université Privée de Fès, cette rencontre se veut l’occasion de jeter la lumière sur les opportunités d’investissement dans ce domaine et d’échanger les dernières innovations en ERVD.

Le colloque vise, selon les organisateurs, à sensibiliser les décideurs et les opérateurs économiques et politiques de la région et du pays, sur l’importance du recyclage pour un pays comme le Maroc, dont les ressources en eau sont limitées et qui importe la majeure partie de ses besoins en matériaux, en devise.

Intervenant à cette occasion, le président de l’UPF, Mohamed Aziz Lahlou a mis l’accent sur la politique de barrages mise en oeuvre par feu SM le Roi Hassan II, laquelle a permis au Maroc de sécuriser ses besoins en eau potable et rationaliser l’utilisation de cette matière vitale.

M. Lahlou a indiqué, par ailleurs, que SM le Roi Mohammed VI a donné ses Hautes Instructions pour augmenter la contribution des énergies renouvelables dans la production de l’électricité au Maroc à l’horizon 2030, ajoutant que cette politique permettra au Royaume de garantir son approvisionnement en enérgie et la protection de l’environnement.

« L’UPF, la seule université qui a adhérer au programme des Nations Unies pour l’environnement, tend à travers ce colloque à sensibiliser les générations montantes quant aux solutions innovantes en matière d’utilisation des nouvelles énergies.

Dans une déclaration à M24, chaine d’information en continu de la MAP, le vice-président de l’UPF, El Ouazzani Jamil Mohamed a souligné que cette rencontre intervient après le succès des précédentes éditions organisées à l’université en 2019 et 2020.

La pénurie et la pollution de l’eau sont des thèmes d’actualité au niveau international, a noté, de son côté, le président du GRDD, Farid Zarrouq, mettant l’accent sur la qualité des intervenants participant à cette rencontre.

Cette rencontre est l’occasion pour consolider les acquis des éditions précédentes, notamment, pour ce qui est des partenariats inter-laboratoires, entre les groupes de recherche et l’industrie et entre universités et pour sensibiliser les décideurs et les opérateurs économiques et politiques du pays, sur les enjeux de ces secteurs stratégiques.

Le colloque a pour objectifs également de montrer les voies de promotion de la recherche scientifique nationale dans les domaines du traitement des eaux, le recyclage et la valorisation des déchets et d’échanger les expériences et présenter les dernières avancées scientifiques et technologiques dans ces domaines.

Cette rencontre, qui sera sanctionnée par des recommandations pour le développement de ces secteurs stratégiques, va tenter de montrer les nouveautés dans le domaine de la gestion, le recyclage et la valorisation des déchets, et dans le domaine du traitement des eaux usées, pour un développement durable

En marge de la cérémonie d’ouverture de ce colloque, l’UPF a conclu deux accords de partenariat avec une université en Bulgarie et une autre en Turquie. Les deux accords portent sur les domaines de l’éducation et de la formation, l’échange des expertises et les projets conjoints de recherche.