Un projet pour promouvoir la culture de la protection de l’environnement

L’association « Jiber pour le développement rural et l’environnement » vient de lancer, à Sefrou, un projet pour promouvoir la culture de la protection de l’environnement et sensibiliser aux effets des changements climatiques.

Le projet « un citoyen actif en matière de changements climatiques en perspective de la COP26 au Royaume-Uni » est réalisé par ladite association en partenariat avec le British Council Maroc dans le but de renforcer la prise de conscience quant aux changements climatiques, en tant que défi social et ce, à travers la bonne gestion des ressources naturelles et la production intégrée des énergies renouvelables.

Dans une déclaration à la MAP, le vice-président de l’association porteuse du projet, Abdel Ali El Battari a indiqué que cette initiative vise à renforcer les connaissances et les capacités des associations de la société civile et des agriculteurs notamment, dans les domaines de l’agroalimentaire, des médicaments, de la santé et de l’énergie, ajoutant que le renforcement de la culture de la protection de l’environnement est l’un des axes majeurs de ce projet.

L’association a adopté une stratégie globale basée sur le volontariat et la participation pour valoriser les efforts consentis dans le domaine de la lutte contre les effets des changements climatiques sur les milieux urbain et rural, a fait observer M. El Battari, soulignant que l’objectif est de trouver des solutions efficaces aux phénomènes de la pollution, des gaz à effets de serre et des changements climatiques.

Selon le militant associatif, le projet portera également sur la collecte de données sur ces changements climatiques pour y remédier dans l’avenir, la sensibilisation à la nécessité de promouvoir les ressources naturelles, le développement de la recherche scientifique en la matière ainsi que l’élaboration d’un guide sur le processus de protection des ressources et la lutte contre ces changements.

Il sera, aussi, question de l’élaboration de deux autres guides sur la transformation des matières organiques pour la production de l’éthanol au niveau des collectivités territoriales aux ressources limitées et de la matière organique pour l’extraction des huiles naturelles utilisées dans la production des produits cosmétiques.