Taza: inauguration d’un nouveau centre pour personnes à besoins spécifiques à Tahla

La ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la famille, Awatif Hayar a procédé, vendredi dans la commune de Tahla, à l’inauguration d’un centre pour personnes à besoins spécifiques.

La création du centre, dont la cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du gouverneur de la province de Taza, Mustapha El Maaza, des élus et des représentants de certains services extérieurs, s’inscrit dans le cadre du programme d’accompagnement des personnes vulnérables de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH).

Ce Centre pour personnes à besoins spécifiques a pour objectif d’accompagner et de prendre en charge cette catégorie de citoyens et de leurs familles, et de développer leurs capacités cognitives et professionnelles. Il s’agit aussi de fournir des prestations éducatives, médicales et paramédicales au profit de ces personnes.

Cette structure dont la réalisation a coûté 4,1 MDH est le fruit d’un partenariat entre l’INDH, le conseil communal de Tahla, l’Entraide nationale et l’association « Karama pour les personnes à besoins spécifiques », chargée de la gestion de cette structure.

Le centre dont la capacité d’accueil est de 100 bénéficiaires, comprend une salles multifonctionnelle, des salles de soins et d’éducation ainsi que d’autres dépendances.

Dans une déclaration à la presse, Mme Hyar a indiqué que l’intégration des personnes à besoins spécifiques passe par la coordination des efforts de l’ensemble des acteurs, ajoutant que ces personnes sont animées d’une forte volonté d’aller de l’avant comme l’atteste les acquis constatés au niveau du centre de Tahla.

La ministre a souligné que la visite de centres sociaux dans la province de Taza s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes directives royales visant à renforcer l’Etat sociale et du programme gouvernemental, ajoutant que le ministère a alloué, au cours de l’année en cours, une enveloppe global de 340 MDH à la scolarisation des enfants handicapés.

Le directeur provincial de l’Entraide nationale, Yassine Afrani a indiqué à M24, chaine d’information en continu de la MAP, que cette visite a été l’occasion de s’arrêter sur le bilan de l’offre sociale de l’Entraine nationale au niveau de la province et d’autres programmes notamment la formation professionnelle et la lutte contre l’analphabétisme.

La visite, souligne le responsable provincial, a permis de donner le coup d’envoi d’un service faisant partie des prestations de nouvelle génération de l’Entraide nationale et du ministère de la solidarité, de l’inclusion sociale et de la famille, en l’occurrence le programme « Jisr » visant le développement de la digitalisation pour faciliter l’accès des bénéficiaires aux services sociaux.