Remise d’un lot d’équipements à des anciens détenus pour la création d’AGR

Un lot d’équipements et de matériel a été remis, mardi à Sefrou, au profit de trois anciens détenus des établissements pénitentiaires de la province, dans le cadre de l’appui de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) à la création des projets générateurs de revenu.

Les trois projets qui portent sur un atelier de plomberie sanitaire, un salon de coiffure pour hommes et une salle mobile pour fêtes, ont nécessité un investissement global de 93.616,01 DH et devraient générer neuf emplois. L’opération de distribution de ces équipements qui s’est déroulée en présence du gouverneur de la province de Sefrou, Omar Touimi Benjelloun, des chefs des services concernés et des élus locaux, s’inscrit dans le cadre de la célébration du 47è anniversaire de la glorieuse Marche Verte et de la fête de l’indépendance.

Cette initiative fait partie du programme d’amélioration du revenu et d’inclusion économique des jeunes de l’Initiative nationale pour le développement humain dans sa troisième phase 2019-2023.

Elle intervient dans le cadre de la mise en oeuvre, également, du projet « d’accompagnement et de soutien de projets et activités génératrices de revenus au profit des anciens détenus des établissements pénitentiaires de la province de Sefrou », mené par le Comité Provincial de Développement Humain (CPDH) de Sefrou en partenariat avec la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus.

Ce projet tend à améliorer les revenus et l’insertion socio-économique des anciens détenus, et créer des opportunités d’emploi. L’INDH contribue à ce projet à hauteur de 500.000 DH en assurant le son suivi et son évaluation. La Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus s’engage, elle, à réaliser le projet a travers la création des activités génératrices de revenus au profit de anciens détenus des établissements pénitentiaires de la province de Sefrou éligibles au financement.

Dans une déclaration à la MAP et à sa chaine d’information M24, le chef de la Division de l’Action Sociale de la préfecture de la province de Sefrou, Adil Zahiri, a souligné que l’Initiative nationale pour le développement humain accorde un intérêt particulier aux anciens détenus, que ce soit à travers le deuxième programme qui porte sur l’accompagnement, ou à travers le troisième programme qui concerne la création de projets générateurs de revenus.

De son côté, le coordinateur du programme « Accompagnement et Réinsertion » de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus à Fès-Meknès, Kamal El Ouarrat a mis en relief l’importance de cette opération, qui s’inscrit, a-t-il fait rappeler, dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord-cadre signé à cet égard avec le comité provincial du développement humain de Sefrou.