Plateforme Lalla Yeddouna à Fès : Les jeunes porteurs de projets entre de bonnes mains!

A Fès, l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) oeuvre à assurer les bons conditions de prise en charge des jeunes porteurs de projets désirant intégrer le monde de l’entreprise.

C’est dans ce cadre qu’intervient la création de plateforme des jeunes Lalla Yeddouna, où de dizaines de jeunes, filles et garçons, sont accueillis, orientés et accompagnés, chaque jour, pour réaliser leur rêve de créer leurs propres entreprises.

L’espace, qui se situe au cœur de la place Lalla Yeddouna, sise au quartier Rcif de la médina de Fès, offre des services d’accueil, d’écoute et d’orientation, en plus des formations encadrées et dispensées par des experts dans le domaine de l’entrepreneuriat et de l’emploi.

Cette plateforme représente un espace social de créativité et d’innovation mais aussi un lieu qui favorise l’émergence des idées et des projets innovants et l’accompagnement ciblé des jeunes désirant faire leur premiers pas sur le chemin de la réussite dans le monde des entreprises.

Cet espace, mis en place en 2019 dans le cadre du programme d’amélioration des revenus et de l’inclusion économique de l’INDH, propose des services selon deux axes. Il s’agit de l’accompagnement des jeunes porteurs de projets et l’amélioration du revenu se rapportant à la valorisation des chaines locales de production. La plateforme est gérée par le « Réseau Espace Civil de Fès », la région et la Fondation Initiative pour la Jeunesse et l’entrepreneuriat.

En ce qui concerne l’amélioration des revenus des projets liés à la valorisation des filières locales de production, 62 coopératives et petites entreprises ont été accompagnées en deux phases, après l’approbation de plusieurs projets par les Comités provinciaux du développement humain et économique.

Quant à l’axe de soutien aux jeunes porteurs de projets, l’appui a profité à des jeunes âgés entre 18 à 45 ans à travers des formations, le développement des idées de projets, la réalisation d’études de faisabilité et l’accompagnement financier et technique.

Dans une déclaration à la MAP et à sa chaîne d’information M24, Sofia Seji Naqous, de la Division de l’Action sociale (DAS), a indiqué que l’axe de l’amélioration des revenus et l’inclusion des jeunes figurent parmi les priorités du programme III de l’INDH, mettant l’accent sur l’approche innovante suivie dans ce cadre en matière d’accompagnement et de suivi des jeunes au sein de la plateforme.

La création de la plateforme vise, selon elle, à développer le sens de l’entrepreneuriat chez les jeunes, les aider à améliorer leurs revenus et à les accompagner dans leur quête d’emploi.

D’après Laila Chafai, une experte dans le domaine de l’entreprise au sein de la plateforme, pas moins de 1205 jeunes ont été accueillis au niveau de la plateforme de Lalla Yeddouna, et 1100 ont été écoutés et 905 orientés. Elle a ajouté que 245 jeunes porteurs de projets ont été formés, et 25 projets ont été achevés, tandis que le reste des projets sont en cours de réalisation. Le suivi post-création a concerné 25 projets.

Parmi ces projets, figure la confiserie créée par la jeune auto-entrepreneuse Zineb Berrada, qui a réussi à mettre à profit l’appui financier de 100.000 DH et la formation qu’elle a reçus de l’Initiative et de sa plateforme pour réaliser son rêve.

Mohamed Alami Essaidi fait, lui aussi, partie de ces jeunes pour qui la plateforme Lalla Yeddouna a été d’une grande utilité puisqu’elle lui a permis de concrétiser son projet.