https://www.yoloxxx.com/

Les enfants à besoins spécifiques au cœur des actions de l’INDH

La prise en charge des enfants à besoins spécifiques et l’amélioration de leurs conditions de vie sont au cœur des préoccupations de l’Initiative Nationale Pour le Développement Humain (INDH), qui n’a eu de cesse, depuis son lancement en 2005, de multiplier les actions et les projets pour leur garantir le droit à l’éducation et à une vie digne.

Le Centre d’accueil des enfants trisomiques 21 de Meknès, qui est entré en service en 2018, fait partie de ces nombreux projets réalisés par l’INDH au niveau de la préfecture et ailleurs, en faveur de cette catégorie vulnérable, avec pour objectif de favoriser la participation sociale de cette frange sociale et renforcer son autonomie. Un total de 150 enfants, de différents âges, sont pris en charge par ce centre, dont la capacité d’accueil s’élève à 250 bénéficiaires. Il leur assure une protection sociale et leur permet de se retrouver, chaque jour, et bénéficier de plusieurs prestations dont des soins, des formations professionnelles et des activités ludiques et sportives.

Ce Centre, réalisé en partenariat avec le ministère de la solidarité, de l’insertion sociale et de la famille et la commune de Meknès, est géré par l’Association Marocaine des Enfants Trisomiques 21 (AMET-21), créée en 2005 à l’initiative de parents d’enfants atteints de syndrome de Down, un trouble héréditaire, causé par la présence de copies supplémentaires du chromosome 21.

Abdelkabir Ghalibi, chef de service à la Division de l’Action Sociale (DAS) de la préfecture de Meknès a indiqué à la MAP, que ce centre a été réalisé dans le cadre du programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité de l’INDH, en particulier l’axe relatif à l’amélioration de la situation et des conditions de vie des personnes handicapées.

La construction de cette structure a nécessité une enveloppe budgétaire de 6,6 millions de DH, dont 4,6 MDH assurés par l’INDH, a précisé M. Ghalibi, ajoutant que l’Initiative a mobilisé également 1,4 MDH pour l’acquisition de quatre bus de transport scolaires dont le coût global est estimé à 1,5 MDH, et ce, pour faciliter le déplacement des bénéficiaires issus de Meknès et sa région vers le centre.

L’INDH contribue, également, aux côtés des autres partenaires notamment l’Entraide Nationale, aux efforts de gestion de cet espace de prise en charge et d’éducation des enfants atteints de trisomie 21, a-t-il poursuivi, ajoutant que ce centre fait partie d’une série de projets réalisés par l’Initiative pour la prise en charge des personnes à besoins spécifiques au niveau de la préfecture de Meknès et l’amélioration de leurs conditions de vie.

La présidente de l’AMET-21, Charafa Montagui a tenu à saluer le rôle que joue l’INDH dans la prise en charge des enfants à besoins spécifiques au niveau de la préfecture de Meknès en apportant le soutien nécessaire aux associations et aux centres dédiés à cette catégorie, ajoutant que le centre d’accueil des enfants trisomiques 21 à Meknès a ouvert la voie à l’intégration de ces enfants vulnérables dans la société en leur facilitant l’accès à l’éducation et à l’apprentissage, entre autres.

Depuis son lancement en 2005, l’INDH a accompagné les populations les plus vulnérables à travers son programme de lutte contre la précarité. Cet accompagnement consiste essentiellement en la prise en charge des bénéficiaires dans des centres spécialisés tels que les centres d’accueil pour enfants abandonnés, les centres pour personnes à besoins spécifiques, les maisons de retraite, doublée d’une démarche de réinsertion socio-économique.

Dans sa Phase III, l’INDH vise à améliorer la qualité des services fournis dans ces centres et cible prioritairement 11 catégories vulnérables, réparties en trois groupes. Il s’agit de l’assistance aux personnes âgées, malades ou à besoins spécifiques, l’appui à la réinsertion socio-économique et la protection de l’enfance et de la jeunesse.

image source sex videos floozy gets fastened and tortured.