Le Conseil préfectoral de Fès adopte plusieurs conventions de partenariat

Le Conseil préfectoral de Fès a tenu, lundi, sa session ordinaire du mois de janvier, au cours de laquelle il a procédé à l’adoption de plusieurs conventions de partenariat figurant à l’ordre du jour de cette réunion.

Le Conseil a, ainsi, examiné et approuvé une convention de partenariat avec l' »Association Mohammadia de bienfaisance-Dar Attalib » dans la commune d’Oulad Taieb portant sur l’acquisition d’un bus de transport scolaire. Cette convention vise à établir un cadre juridique de partenariat et de coopération avec l’association qui lutte contre la déperdition scolaire en milieu rural, notamment parmi les jeunes filles, et à favoriser leur scolarisation en mettant à leur profit des moyens de transport.

Le Conseil préfectoral de Fès s’engage, aux termes de cet accord, à acquérir le véhicule et à prendre les dispositions requises à cet effet. La direction préfectorale de l’Éducation assurera, quant à elle, l’accompagnement et le suivi de la mise en œuvre des engagements de l’association bénéficiaire.

Il a été procédé également à l’adoption d’un projet de convention de partenariat avec un cabinet d’avocats pour une durée d’un an renouvelable, pour représenter le Conseil devant les tribunaux. Une somme annuelle de 50.000 dirhams a été allouée à cet effet. Le Conseil a décidé, également, de consacrer 18.000 DH/an au profit d’un bureau d’huissiers de justice dans le cadre du partenariat liant les deux parties.

Lors de cette session, le Conseil a approuvé la désignation de ces deux représentants au Conseil d’administration de l’Agence du Bassin hydraulique du Sebou.

Dans une déclaration à la MAP et à sa chaîne d’information M24, le président du Conseil, Jaouad El Faiq a indiqué que la session de janvier marque le début du processus du Conseil préfectoral de Fès au titre de son mandat 2021-2027, ajoutant qu’il s’agit de la première session ordinaire du Conseil depuis le triple scrutin du 8 septembre dernier.

Cette réunion a été l’occasion d’examiner et de débattre de plusieurs conventions de partenariat, d’importance majeure pour l’action du conseil, a-t-il souligné.