L’autonomisation économique et sociale des jeunes défavorisés au centre d’une table-ronde et d’un atelier à El Hajeb

El Hajeb- L’association El Hajeb Mobadara a organisé, mercredi à El Hajeb en coordination avec l’ONG CARE-Maroc, un atelier de présentation du programme « Autonomisation économique et sociale des jeunes défavorisés sur la province d’El Hajeb » et une table-ronde autour de la thématique: « L’accès des coopératives au financement : quelles opportunités et quels obstacles ? ».

 

 

Ce projet vise à améliorer l’insertion professionnelle des jeunes vulnérables à travers un programme promouvant l’autonomisation socioéconomique, notamment celle des jeunes femmes. Il a touché plus de 900 bénéficiaires répartis sur les provinces d’El Hajeb, Béni-Mellal, Guercif et Sidi Slimane, permettant la création de plus de 300 activités génératrices de revenus et 23 coopératives.

Cette rencontre a été marquée notamment par la présentation de témoignages des bénéficiaires et par une exposition de coopératives, d’AGR et d’auto-entrepreneurs.

Pour Khadija Zahraoui, chef de projets de l’ONG CARE Maroc, ce programme, soutenu par la Fondation DROSOS, vise l’amélioration des conditions de vie et de travail des femmes et des jeunes du milieu rural à travers l’entrepreneuriat et la méthodologie des « Associations villageoises d’épargne et de crédit » (AVEC).

Un bilan détaillé de ce programme a été présenté lors de cette rencontre, faisant ressortir que 55 AVEC ont été créées et dont les membre sont à 38% âgés de moins de 30 ans, 300 AGR déjà formées, plusieurs Institutions d’appui au commerce (IAC) et organisations de la société civile inscrites dans le cadre de partenariats avec CARE-Maroc sur différents projets, plus de 400 femmes ont bénéficié des sessions d’alphabétisation et 23 coopératives créées dans divers secteurs d’activité.