Débat à Taounate sur la place des zones montagneuses dans les politiques publiques

 Les participants à un colloque, organisé samedi à Taounate par la Commission régionale des Droits de l’Homme à Fès-Meknès et la Coalition civile pour la Montagne, ont débattu de la place des zones montagneuses dans les politiques publiques actuelles.

Les participants ont mis en avant la place occupée par les régions montagneuses dans les politiques publiques et le bilan des interventions et programmes mis en œuvre pour la promotion de ces zones.

Les débats ont porté sur trois axes principaux, à savoir « les régions montagneuses dans les programmes de développement et les lois de finances: réalité, réalisations et aspirations », « les programmes d’inclusion économique des jeunes : quelle place pour les spécificités des régions montagneuses? », et « les disparités spatiales comme indicateur de suivi des politiques menées autour de la montagne ».

Dans une déclaration à la MAP et à sa chaîne d’information M24, le président de la Commission régionale des droits de l’Homme à Fès-Meknès, Abderrahmane Amrani a indiqué que la rencontre s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la montagne, ajoutant qu’il s’agit d’une occasion pour susciter l’intérêt autour des questions fondamentales liées à la montagne, notamment le développement ainsi que les droits économiques et sociaux des populations de ces régions.

M. Amrani a souligné que la réunion vise à contribuer au débat sur les conditions des populations de ces zones dans un contexte marqué par une prise de conscience croissante pour les questions et problèmes posés par la question de la montagne dans les politiques publiques.

Pour sa part, le coordinateur national de la Coalition civile pour la Montagne, Mohamed Diche a indiqué que cette rencontre constitue une opportunité pour discuter de la question de la montagne et de sa place dans les politiques publiques, les lois de finance et les stratégies de développement liées aux zones de montagne.

Ce séminaire s’inscrit dans le cadre de la commémoration de la Journée internationale de la montagne, organisée cette année sous le slogan : « Les femmes font bouger les montagnes » ainsi que dans le cadre des activités programmées par la coalition civile pour commémorer la décision de l’Assemblée générale de l’ONU de proclamer 2022 comme l’année internationale du développement durable dans les régions montagneuses.