Clôture du 20ème festival national des pommes d’Imouzzar Kandar

La 20ème édition du festival national des pommes a pris fin, dimanche à Imouzzer Kander, dans la province de Sefrou, avec l’organisation de la cérémonie de couronnement de « Miss Pommes » et ses dauphines.

La nouvelle « Miss Pomme », Manal Saef et ses dauphines Ikrame Ajellal et Nihad Zazou ont eu droit à une tournée dans les artères de la petite ville d’Imouzzar Kandar dans le cadre du carnaval du festival, qui s’est déroulé au rythme de spectacles artistiques et folkloriques puisés dans le patrimoine du Moyen Atlas.

Initiée par l’Association des Festivals d’Imouzzer Kandar et le conseil communal, cette édition a été marquée également par des soirées animés par des artistes dont Zakaria Ghafouli, Hafid Douzi et Badr Sabri. Des activités de communication et de sensibilisation ont été également organisées sur la culture de la pomme.

Dans une déclaration à M24n chaine d’information en continu de la MAP, la nouvelle « Miss Pomme » a fait part de sa joie de ce couronnement qui intervient après avoir réussi à convaincre le jury de son projet socio-économique, ajoutant que ce dernier porte sur le développement de produits cosmétiques à base de la pomme, qui fait la réputation d’Imouzzar Kandar.

Ce projet, a-t-elle ajouté, offrira l’occasion aux associations de contribuer à la production de ces produits et à créer des opportunités d’emploi en faveur des filles de la région.

De son côté, le président du conseil communal d’Imouzzar Kandar, Mostapha Lakhsam a indiqué que le festival constitue l’occasion de promouvoir la ville à travers l’invitation d’artistes et d’acteurs connus et faire connaitre le potentiel culturel et économique de la région sur les réseaux sociaux.

Il contribue également à créer une dynamique commerciale et touristique tout au long des jours du festival au vu du grand nombre de touristes qui affluent pour assister aux activités de cette manifestation artistique, a-t-il dit. L’arboriculture, principalement le pommier, occupe une place prépondérante dans l’économie locale de la petite ville d’Imouzzer Kandar (perle du Moyen Atlas) connue sous le nom de « vallée des pommes ».