14 Décembre

Colloque sur les banques centrales et les politiques monétaires, en décembre prochain à Fès

Ajouter au calendrier 2022-12-14 2022-12-15 Maroc/Casablanca Fès

La 2ème Édition du Colloque International sur les Recherches en Macroéconomie, Économétrie et Finance (CIRMEF) aura lieu, les 14 et 15 décembre prochain à Fès sous le thème « Indépendance des Banques Centrales et Conduite des Politiques Monétaires: Un questionnement empirique des mécanismes de transmission ».

Initiée par le Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche en Économie, Finance et Management des Organisations (LIREFIMO) relevant de la Faculté des Sciences juridiques Economiques et Sociales de Fès, cette manifestation connaîtra la participation d’une pléiade d’économistes, de chercheurs universitaires et d’experts marocains et étrangers.

Elle tend à mettre en évidence l’importance de l’indépendance de la Banque Centrale pour la crédibilité de la politique monétaire, analyser les conditions de l’efficacité de la politique monétaire, souligner le rôle de la politique monétaire dans la lutte contre l’inflation et dans la stabilisation macroéconomique et examiner les canaux par lesquels les décisions de politique monétaire se transmettent à l’économie réelle.

Les participants à cette rencontre devront débattre de plusieurs axes , dont « l’indépendance de la Banque Centrale et son intégrité structurelle », « L’impact de la politique monétaire de la Banque centrale sur la croissance économique », « La Banque Centrale moderne et les critères permettant d’assurer son indépendance », « l’autonomie de la Banque Centrale et la crédibilité de la politique monétaire », « les instruments et les objectifs ultimes d’une politique monétaire efficace » et « les Banques Centrales des pays émergents et des pays développés ».

Le colloque débattra, aussi, d’autres thématques dont « Les effets économiques de la variation de la masse monétaire », « Le rôle de la Banque Centrale dans l’évaluation des pressions inflationnistes et dans la prévision d’inflation à moyen terme », « le rôle des modèles économétriques dans l’élaboration et l’évaluation de la politique monétaire », « les modèles d’analyse et prévision des politiques monétaires  » et « la politique monétaire optimale entre régime de change fixe et régime de change flexible ».

« Le niveau d’indépendance de la banque centrale, qui est un critère souvent utilisé pour différencier nettement les pays développés des pays émergents, revêt une importance primordiale dans la réussite de toute politique économique », souligne-t-on dans une note de présentation du colloque, ajoutant que l’indépendance de la Banque Centrale est un atout qui permettrait d’assurer la crédibilité de la politique monétaire, tout en gardant la discrétion des objectifs visés, l’autonomie de gestion et l’intégralité structurelle de cette institution vis-à-vis des pouvoirs publics ».

Selon la même source, l’indépendance économique traduit une autonomie dans le choix des objectifs ciblés et des mécanismes mis en place pour l’atteinte de ces objectifs de même qu’elle englobe l’interdiction de financement du déficit budgétaire par la création monétaire.

Quant à l’indépendance politique, elle désigne la souveraineté de la Banque Centrale envers les pouvoirs publics, expliquent les organisateurs, précisant que ce deuxième genre d’indépendance reflète la non–ingérence des institutions étatiques sur l’organisation institutionnelle de la banque centrale et les décisions qu’elle peut prendre pour remplir pleinement sa mission.

Et de conclure que l’indépendance des Banques Centrales est un facteur déterminant pour apprécier leur performance dans la conduite de leur politique monétaire, car l’interférence des pouvoirs publics ne pourrait que nuire à l’exécution d’une politique monétaire discrétionnaire et efficace.

Ajouter au calendrier 2022-12-14 2022-12-15 Maroc/Casablanca Fès