Stagnation des nuitées touristiques

Les nuitées touristiques dans les établissements d’hébergement classés de la cité Ismaïlienne ont connu une relative stagnation à fin juillet de 2019, en comparaison avec la même période de l’année précédente.

Un total de 136.333 nuitées ont été enregistrées au cours des sept premiers mois de l’année actuelle, contre 136.315 nuitées durant la même période de 2018, selon des données statistiques de l’Observatoire national du tourisme.

S’agissant des arrivées dans les hôtels classés, elles ont atteint 90.900 à fin juillet de l’année en cours, contre 91.841 durant la même période de l’année d’avant, soit une baisse relative de 1pc.

La durée moyenne de séjour durant cette période était d’une journée, soit un taux identique à celui réalisé durant la même période de 2018, précise l’Observatoire national du Tourisme.

Cette attractivité touristique de la ville s’explique, entre autres, par la hausse enregistrée par les principaux marchés émetteurs, dont les pays Bas, le Royaume-Uni, l’Italie, la Chine, la France et l’Allemagne.

Le mois de juillet dernier a enregistré une hausse de 11pc par rapport au même mois de l’année 2018, avec un total de 18.884 nuitées.

Le nombre de chambres opérationnelles au cours de cette période a été estimé à 1.721 unités, dont 692 de catégorie 4 étoiles, 456 de 3 étoiles et 130 de 2 étoiles.

Le nombre des nuitées touristiques dans les établissements d’hébergement classés de la ville de Meknès a connu en 2018 une hausse de 7pc par rapport à l’année d’avant.