Profusion d’activités culturelles en octobre

La capitale spirituelle du Royaume vit au cours du mois d’octobre au rythme d’une profusion d’activités culturelles et artistiques, reflétant la dynamique culturelle locale.

Après la période d’été, Fès renoue, dès la fin du mois de septembre, avec son activité culturelle et artistique habituelle, à la faveur des initiatives des différents départements et acteurs associatifs locaux, qui contribuent à l’enrichissement de la programmation annuelle avec des rendez-vous culturels touchant aux différentes formes de l’art.

Premier rendez-vous en ce mois d’octobre est l’organisation, du 26 septembre au 3 octobre, du Moussem annuel de Moulay Idriss Al Azhar, fondateur de la ville, marqué comme d’habitude par la présentation du Catafalque ou ‘’Kessoua’’, draperie ornée de versets coraniques brodés au fil d’or et destinée à la couverture de la tombe du fondateur de la cité millénaire.

Cette manifestation connait également l’organisation du cérémonial des troupes de chants religieux et de déclamation des panégyriques à la gloire du prophète Sidna Mohammed.

Le mois d’octobre sera aussi marqué par le retour du festival international Agora de cinéma et philosophie, initié par l’Association des amis de la philosophie, en coopération avec le Centre cinématographique marocain (CCM), l’Institut français et l’Institut Cervantès de Fès. Il sera suivi par le 12ème festival international de la danse expressive et de la 23-ème édition du festival national pour l’art du Samaa et du Madih.

La deuxième semaine du mois d’octobre verra l’ouverture de la sixième édition du forum arabe sur la pensée arabe, un rendez-vous qui sera rehaussé par la remise du prix de feu Abdesalam Bouhjar. Cet évènement sera suivi par le 12-ème festival de Fès de la culture soufie (19-26 octobre) autour de la thématique ‘’la culture soufie, un humanisme spirituel pour notre temps’’.

Deux évènements dédiés aux enfants de la ville sont également au programme. Il s’agit du 4-ème festival du théâtre comique et le septième festival international ‘’Al Basma’’.

Dans une déclaration à la MAP, Nadia Berrechid, responsable du service des affaires culturelles à la direction régionale de la culture de Fès, a indiqué que la direction régionale œuvre à la programmation d’activités aussi riches que variées touchant à toutes les formes de l’art, dont le théâtre, la danse, l’art plastique ou encore la littérature, ajoutant que la politique suivie en la matière vise à consacrer la régionalisation avancée à travers la promotion du patrimoine local.

De son côté, l’artiste et acteur associatif, Oussama Laaziri, a souligné la nécessité de redoubler d’efforts pour multiplier les initiatives artistiques et culturelles au niveau local, tout en renforçant les dimensions de distraction, de formation et d’encadrement de ces manifestations.

Cette dynamique culturelle est renforcée par une contribution importante des instituts culturels français et espagnol de la ville, qui programment, de leur côté, une panoplie d’activités et de rencontres littéraires réparties sur l’ensemble de l’année.